Mobilité et déplacements

La communauté de communes du Grand Autunois Morvan a demandé à un bureau d’études spécialiste (BL évolution) de réaliser un diagnostic du territoire sur les enjeux climat-air-énergie. Voici de façon synthétique les grands enjeux du territoire concernant la mobilité.

Lien vers le document plus complet avec les données et analyses plus détaillées : Mobilité.pdf (1,3 Mo)

N’hésitez pas à enrichir ces enjeux !

Voici les contributions de l’atelier de partage du diagnostic (du 10 mars dernier) sur le sujet « Mobilité et déplacements ». Continuez à faire vos remarques et suggestions sur cette thématique !

Diminution des besoins de déplacement (accès aux services et commerces, télétravail…)

  • Encourager le télétravail 1 ou 2 j par semaine (si l’activité le permet)
  • Développement de la fibre en zone rural pour favoriser le télétravail
  • Eviter l’étalement urbain
  • Pour les visites médicales / aux spécialistes : organiser les dates en fonction de la commune (par ex : une journée pour Autun pour permettre du covoiturage) ou faire des permanences dans les communes et communiquer dessus

Mutualisation des trajets pour le domicile travail (covoiturage, navettes…), notamment vers Autun

  • Organiser du covoiturage au niveau de la commune via le conseil municipal
  • Création d’aires d’autostop
  • Création de ligne de bus entre les villages et la ville d’Autun
  • Dans le Morvan il y a très peu de solutions de transport en commun : développer le transport à la demande ?

Développement du ferroviaire et des transports en commun

  • Liaison autocar Autun-Dijon
  • Encourager les trains de nuit
  • Permettre des transports en commun électriques (bus)
  • Mettre en place des abonnements annuels valables sur plusieurs réseaux
  • Rétablir les lignes sncf et les trains comme moyen de déplacement

Développement des mobilités douces (vélo, marche) au sein des communes et entre les communes

  • Rendre plus accessibles les cheminements piétons
  • Multiplier les voies cyclables
  • Améliorer le réseau des pistes cyclables dans la CCGAM
  • Imposer aux commerces, administrations, des stationnements vélo
  • Locaux sécurisés pour les vélos

Intermodalité transport en commun / train / vélo

  • Plus de place pour les vélos dans le TGV (rien sur Paris-Le Creusot)
  • Plus de navettes pour la gare TGV : une navette pour chaque TGV, y compris le dimanche
  • Oui aux parkings gratuits vers la gare tgv et des zones sécurisées pour les vélos
  • Arrêter de faire payer les parking des gares
  • Des navettes vers la gare TGV le creusot ?
  • Implication des entreprises (plan de déplacement inter-entreprises)
  • Inciter le covoiturage au sein d’une même entreprise et/ou interentreprises
  • Motiver le déplacement à vélo et récompenser les entreprises éco-responsables
  • Implication des associations :
  • Impliquer les associations et décerner un label éco (Eco-Morvan) aux associations répondant à certains critères. Récompenser cet engagement sous forme de subvention ? Nos associations doivent jouer un rôle important dans cette démarche

Renouvellement du parc vers des véhicules particuliers et utilitaires vers des véhicules moins consommateurs et moins émetteurs

  • Installer des bornes de recharges de véhicules électriques (voitures et vélos)
  • Mise en place d’autopartage
  • Contribuer au développement de la mobilité hydrogène

Circuits courts de marchandises
Optimisation de la logistique de proximité
Diminution du trafic de poids lourds
Réduction de la pollution due aux véhicules en centre-ville

Bonjour à tous,
L’atelier Mobilité a eu lieu ce jeudi 6 mai et a permis d’aboutir aux propositions suivantes. N’hésitez pas à enrichir ces propositions !

Le CR au format PDF est également disponible ici : Atelier_Mobilité_GAM_06052021.pdf (299,4 Ko)

1. Mutualisation et partage des véhicules

Développer une véritable culture du covoiturage et de l’autostop
• Les entreprises peuvent être vecteur d’acculturation du covoiturage (les salariés sont un public propice au covoiturage). La CCGAM peut accompagner les entreprises.
• Frein : les petites structures et les horaires un peu différentes. → Solution de mutualisation à l’échelle de plusieurs entreprises. Exemple à Digoin (plateforme interne).
• Les écoles, collèges et lycées peuvent aussi être un relais intéressant pour mettre en lien les élèves pour covoiturer (échanges en cours avec la Région).
• Charge aux établissements scolaires de faire la promotion du co-transport scolaire
• Permettre le stationnement gratuit au covoiturage (centre-ville d’Autun)
• La communication est très importante pour augmenter l’offre.
• Mieux comprendre les freins actuels au covoiturage des habitants, pour faire un communication et des solutions adaptées. Acculturation sur la mutualisation des trajets entre voisins (entraide). Exemple : mutualiser les drives courses.
• Sensibiliser à la pratique du covoiturage (il y a des peurs – notamment dues au covid actuellement).
Faciliter la mise en lien et l’organisation du covoiturage quotidien
• Frein : Il y a très peu d’offres.
• Donner de la visibilité pour faire converger vers une plateforme (Mobigo de la Région ? ou bien Blablalines pour le covoiturage domicile-travail). Il n’y a pas besoin d’un nouvel outil.
• Etudier une extension des services existants (transports à la demande, MobiGAM, taxis). MobiGAM pourrait être une plateforme multimodale plus développée (à destination de publics plus large). Inclure les solutions pour les PMR dans la réflexion sur les services de mobilité (bus ou taxis par ex. qui ne sont actuellement pas adaptés). A Aix en Provence, ils ont mis en place un système de petites navettes avec 6 places, les diablines : https://www.la-diabline.com/
• Identifier des pôles pour centraliser le covoiturage.
• Covoiturage pour le marché du vendredi et du mardi.
Faciliter l’autostop entre particuliers
Expérimenter l’autopartage (véhicules en libre-service : par la collectivités ou des particuliers)
• 1 commune volontaire pour tester l’autopartage
• Mieux utiliser les applications de partage de voitures entre particuliers qui existent (amener plus d’utilisateurs)
• Etudier un partenariat avec Leclerc sur l’autopartage (ont mis en place un système de location à moindre coût)
Diminuer l’autosolisme pour les trajets domicile-travail ou école/formation
Propositions sur le forum :
• Organiser du covoiturage au niveau de la commune via le conseil municipal → Les communes peuvent être de bons relais pour recenser les trajets des habitants
• Création d’aires d’autostop

2. Réduction des besoins de déplacements

Développer des services à distance, du télétravail et des services ambulants
• Commandes auprès des producteurs pour faire une tournée de distribution (via les magasins de producteurs par exemple), sur le modèle des camions de boulanger. → Guillaume Garcia : sur les producteurs locaux ma société qui est installée dans l’autunois développe des logiciels d’aide à la prise de commande et facilite la gestion pour le producteur, donc il y a de la capacité à accompagner cette offre
• Travailler avec les producteurs pour faire correspondre les horaires avec des sorties du travail (soir) ou week-end pour faciliter le fait d’aller faire le marché (exemple : actuellement le marché est mardi matin)
• Drive Morvan : commande en ligne puis dépôt dans les communes → à développer dans le Sud Morvan. Également « Acheter en Autunois »
• Permanence administrative tournante dans les communes éloignées
• Marchés de producteurs locaux qui tournent au sein des communes (juste l’été et pourrait se développer). Capitaliser sur cette expérience pour la renforcer.
• Faciliter le coworking/co-travail en complément du télétravail (notamment pour les équipements et la connexion).
Déjà 4 pôles par la CCGAM → Ces lieux pourraient être ouverts au public environnant. Projet également en cours. Question de l’utilisation de ces espaces.
• Il faut sensibiliser les employeurs pour qu’ils puissent laisser les employés télétravailler ou aller dans des espaces de coworking.

Propositions sur le forum :
Encourager le télétravail 1 ou 2 j par semaine (si l’activité le permet)
• Développement de la fibre en zone rurale pour favoriser le télétravail
• Eviter l’étalement urbain
• Pour les visites médicales / aux spécialistes : organiser les dates en fonction de la commune (par ex : une journée pour Autun pour permettre du covoiturage) ou faire des permanences dans les communes et communiquer dessus → Faire connaitre les professionnels de santé qui viennent sur Autun pour éviter les déplacements vers eux.

3. Report vers le vélo et la marche

Inciter à l’utilisation du vélo / vélo à assistance électrique
• Frein : prix du VAE pas suffisamment compétitif par rapport à l’essence → Créer de la motivation autour du vélo. Des arguments économiques peuvent être utilisés en coût global (assurance, réparation, usure…)
• Opération chèque vélo du département pour aider à l’achat (pérennisé ?)
• Utiliser les kits électriques à monter soi-même (moins cher) → Apprendre à monter ce genre de kit. Et financer ces kits par la collectivité.
• Sensibiliser les vélocistes locaux pour qu’ils proposent des articles pour le cyclisme quotidien (pas uniquement sportif).
• Faire connaitre le vélo et les solutions cyclistes : vélo cargo (pour les courses, les enfants…), lors d’événements par exemple.
• Exemple d’événements : sorties scolaires en vélos, circuit / redécouverte de sa commune en vélo, défis entre famille/habitants (relais avec les élus) …
• La région anime un concours inter-entreprises pour utiliser le vélo au sein des entreprises.
• Inciter les entreprises à installer : local vélo pour stationnement, douche pour les cyclistes… et forfait mobilité durable.
Intermodalité avec le bus : voir la possibilité de mettre le vélo à l’arrière des bus.
• Agir auprès de la jeunesses :

  • Développer des vélo-écoles : réparation, conduite de vélo… voir avec l’association Les Ateliers Nomades

• S’adapter au public moins cycliste :

  • Atelier de remise en selle pour les non-cyclistes (Ateliers Nomades)
  • Service de location de tricycles électriques pour les personnes moins confiantes

• Faciliter les petits déplacements faisables à pied ou vélo par le développement des services et commerces de proximité
Apaiser les centres et sécuriser les zones piétonnes et cyclistes
• Développer les rues des écoles (bloquer la circulation le temps des entrées et sortie de classes). Mis en place à Autun (rue bouteiller) et pourrait être développé ailleurs. Concerter avec les riverains pour la mise en place.
Développer des itinéraires vélos continus et sécurisés vers les pôles principaux
• Désenclaver Cordesse-Igornay en prolongeant le projet de voie verte Autun-Dracy
• Coupler la réflexion vélo avec le développement touristiques (pour relier les sites avec patrimoine – exemple vélorail de Cordesse) → Réflexion avec les communes touristiques et avec les hébergeurs → avec l’office de tourisme.
• Séparer les vélos du trafic routier : élargir les routes, petite bordure pour séparer. Il faut veiller à ce que les voies en bordures de route soient praticables.
Faciliter le stationnement des vélos

Propositions sur le forum :
• Rendre plus accessibles les cheminements piétons
• Multiplier les voies cyclables
• Améliorer le réseau des pistes cyclables dans la CCGAM
• Imposer aux commerces, administrations, des stationnements vélo
• Locaux sécurisés pour les vélos

4. Transports en commun : bus / car / trains

Intermodalité avec les gares d’Autun et Etang-sur-Arroux, et les gares Le Creusot et Dijon
• Projet de navette autonome entre Autun et Etang (hydrogène)
• Partir d’exemples de déplacements fréquents pour déterminer les itinéraires « types » qui mixent train (TGV) + car + autres pour le dernier km. Dans l’idée d’avoir une solution de bout en bout.
• Projet de voie ferrée au départ d’Etang sur Arroux (Centre Europe Atlantique)
Transports en commun :
• Développer des transports collectifs fréquents entre les pôles du territoire et les agglomérations voisines.
• Transport vers la zone de Bellevue (en particulier pour les jeunes)
• La voie verte peut être utilisé mais il reste la traversée du rond-point → Faire un passage piéton.
• Améliorer l’accessibilité PMR des gares et bus, et trains.
• Permettre à tous d’utiliser les transports scolaires
• Mettre en place des tarifs sur le revenu et le quotient familial et une tarification pour les jeunes, voire une gratuité partielle ou totale des transports en commun sur le territoire

Propositions sur le forum :
• Liaison autocar Autun-Dijon
• Création de ligne de bus entre les villages et la ville d’Autun
• Permettre des transports en commun électriques (bus)
• Intermodalité bus / car :

  • Mettre en place des abonnements annuels valables sur plusieurs réseaux
  • Un système de « pass » unique pour le territoire CCGAM
  • Résoudre le problème de proposition de l’offre Le Creusot–Autun (non visible sur le site de la SNCF) → à travailler avec la Région et SNCF.
  • Assurer la correspondance entre les bus de l’agglo et les bus vers l’extérieur.

Intermodalité train / vélo : Plus de place pour les vélos dans le TGV (rien sur Paris-Le Creusot)

Report vers le train :
• Plus de navettes pour la gare TGV : une navette pour chaque TGV, y compris le dimanche - Des navettes vers la gare TGV le creusot ?
• Faire un transport à la demande vers Le Creusot
• Parkings gratuits vers les gares (dont la gare TGV)
• Zones sécurisées pour les vélos
• Encourager les trains de nuit
• Dans le Morvan il y a très peu de solutions de transport en commun : développer le transport à la demande ?
• Rétablir les lignes SNCF et les trains comme moyen de déplacement
• Ligne Le Creusot Autun : pourquoi supprimée ? (SNCF ou Région : plutôt SNCF). C’était la ligne Autun-Etang qui a été supprimée.

5. Renouvellement des véhicules

Inciter au renouvellement des véhicules vers des véhicules moins carbonés (électriques, hydrogène)
• Mobilité hydrogène : plus adaptée aux gros véhicules
Ce qui ressort des échanges est de réduire au préalable les usages de la voiture au maximum. Point de vigilance sur le risque d’inciter à acheter de nouvelles voitures.
Développer des centres limités à certains véhicules plus polluants (zone à faible émission)

Propositions d’action sur le forum :
• Installer des bornes de recharges de véhicules électriques (voitures et vélos)

6. Mobilisation du secteur économique sur la mobilité

Agir pour que les entreprises des principales zones d’activité réalisent et mettent en œuvre des Plans de Mobilité.
• Les enjeux mobilités peuvent faire partie des réflexions RSE au sein des entreprises
• Travailler en concertation avec tout le tissu économique local : entreprise, artisans, commerçants…
• La mobilisation des entreprises est un levier prépondérant au vu de l’importance des trajets domicile-travail.
Agir pour que les transporteurs du territoire s’engagent dans le changement de moteurs de leurs poids lourds.
Faciliter le développement d’une offre de logistique de proximité pour optimiser les flux logistiques et faire circuler moins de véhicules de transport de marchandises.
• Service du dernier km : vélo cargo ou véhicule électrique.
• Croiser les enjeux économiques et écologiques pour faire agir les entreprises.
• Réduire le trafic de transit :
• Le ferroutage semble aujourd’hui peu réaliste.
• Etudier la possibilité d’un portail écotaxe.
• Beaucoup de transport concerne le bois. Pourrait passer en ferroviaire. Une partie se fait à partir d’Autun.

Propositions sur le forum :
• Motiver le déplacement à vélo et récompenser les entreprises éco-responsables
• Implication des associations : Impliquer les associations et décerner un label éco (Eco-Morvan) aux associations répondant à certains critères. Récompenser cet engagement sous forme de subvention ? Nos associations doivent jouer un rôle important dans cette démarche.